Cancer de la prostate

Définition du cancer de la prostate

Le cancer de la prostate survient lorsque des cellules anormales se forment dans la prostate. Ces cellules peuvent continuer à se multiplier de manière incontrôlable et parfois se propager de la prostate vers des parties proches ou éloignées du corps.

Le cancer de la prostate est généralement une maladie à évolution lente et la plupart des hommes atteints d’un cancer de la prostate de bas grade vivent pendant de nombreuses années sans symptômes et sans que la maladie ne se propage et ne mette leur vie en danger. Cependant, la maladie à un degré élevé se propage rapidement et peut être mortelle. Une manipulation correcte est essentielle.

Seuls les hommes ont la prostate, qui est une petite glande située sous la vessie près du rectum. La prostate entoure l’urètre, qui est le passage à l’intérieur du pénis par lequel passent l’urine et le sperme

La prostate fait partie du système reproducteur masculin et sécrète la majeure partie du liquide à partir duquel se forme le sperme, qui nourrit le sperme. La prostate a besoin de l’hormone mâle testostérone pour grandir et grandir

La prostate est souvent décrite comme ayant la taille d’une noix et grossit naturellement à mesure que les hommes vieillissent. Parfois, cela peut poser des problèmes, comme des difficultés à uriner. Ces problèmes sont fréquents chez les hommes âgés et ne sont pas toujours des symptômes ou des signes de cancer.

Diagnostic du cancer de la prostate

Si votre médecin découvre une anomalie lors du dépistage du cancer de la prostate, il pourra vous recommander des tests supplémentaires pour déterminer si vous avez un cancer de la prostate, tels que :

  • Échographie (transducteur à ultrasons). Lors d’une échographie transrectale, une petite sonde, de la taille et de la forme d’un cigare, est insérée dans le rectum. La sonde utilise des ondes sonores pour créer une image de la prostate.
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM). Dans certains cas, votre médecin peut recommander une IRM de la prostate pour obtenir une image plus détaillée. Les images IRM peuvent aider votre médecin à planifier la procédure médicale nécessaire pour prélever des échantillons de tissu prostatique.
  • Prélevez un échantillon de tissu prostatique. Pour déterminer si des cellules cancéreuses sont présentes dans la prostate, votre médecin peut recommander une procédure médicale spécifique pour prélever un échantillon de cellules prostatiques (appelée biopsie de la prostate). La biopsie de la prostate est souvent effectuée en insérant une fine aiguille dans la prostate pour prélever des tissus. L’échantillon de tissu est examiné en laboratoire pour déterminer s’il y a des cellules cancéreuses.

Symptômes du cancer de la prostate

Le cancer de la prostate peut ne pas présenter de signes ou de symptômes à ses débuts.
Un cancer de la prostate plus avancé peut produire des signes et des symptômes, tels que :

  • Problèmes de miction
  • Faible force d’écoulement dans l’urètre
  • Apparition de sang dans les urines
  • sang dans le sperme
  • douleur osseuse
  • Perdre du poids sans essayer
  • Dysérection

stades du cancer de la prostate

  • Stade 1 : Le cancer n’est présent que dans la prostate.
  • Stade 2 : Le cancer s’est propagé à toutes les parties de la prostate, mais n’a pas atteint le reste du corps.
  • Stade 3 : Le cancer commence à se propager autour des vésicules séminales et le taux de guérison à ce stade est d’environ 50 %.
  • Stade 4 : le cancer s’est propagé dans tout le corps, y compris : la vessie, le rectum, les os, etc., et le taux de guérison est faible.

Prévention du cancer de la prostate

Vous pouvez réduire votre risque de développer un cancer de la prostate si vous suivez ces directives :

  • Choisissez une alimentation saine riche en fruits et légumes. Mangez une variété de fruits, de légumes et de grains entiers. Les fruits et légumes contiennent de nombreuses vitamines et nutriments qui peuvent améliorer votre santé.
  • Cependant, la question selon laquelle le cancer de la prostate peut être évité en mangeant sainement n’a pas encore été prouvée de manière concluante. Mais manger une alimentation saine qui comprend une variété de fruits et de légumes améliorera de toute façon votre santé globale.
  • Mangez des aliments sains au lieu de suppléments. Les études n’ont pas montré que les suppléments nutritionnels ont un rôle dans la réduction de votre risque de cancer de la prostate. Choisissez donc des aliments riches en vitamines et en minéraux pour maintenir des niveaux sains de vitamines dans votre corps.
  • Faites du sport presque tous les jours de la semaine. L’exercice améliore votre santé globale, vous aide à maintenir votre poids et change votre humeur. Essayez de faire de l’exercice la plupart des jours de la semaine. Si vous faites de l’exercice pour la première fois, commencez progressivement et augmentez la durée chaque jour.
  • Maintenez un poids santé. Si votre poids actuel est sain, efforcez-vous de le maintenir en choisissant une alimentation saine et en faisant de l’exercice la plupart des jours de la semaine. Si vous avez besoin de perdre du poids, faites plus d’exercice et réduisez le nombre de calories que vous consommez chaque jour. Demandez à votre médecin de vous aider à élaborer un plan de perte de poids sain.
  • Parlez à votre médecin d’un risque accru de cancer de la prostate. Si vous êtes à haut risque, vous et votre médecin envisagez des médicaments ou d’autres traitements qui peuvent réduire ce risque. Certaines études suggèrent que la prise d’inhibiteurs de l’alpha-5 réductase, notamment le finastéride (Propecia, Proscar) et le dutastéride (Avodart), pourrait réduire le risque de cancer de la prostate. Ces médicaments sont utilisés pour réduire l’hypertrophie de la prostate et la perte de cheveux.

Cependant, certaines preuves suggèrent que certaines personnes prenant ces médicaments peuvent les rendre plus susceptibles de développer une forme très grave de cancer de la prostate (cancer de la prostate de haut grade). Parlez à votre médecin si vous êtes préoccupé par votre risque de cancer de la prostate.

Traitement du cancer de la prostate

  • Ablation de la prostate : Cela se fait par chirurgie, et ce traitement est utilisé dans les cas avancés, pour prévenir la propagation du cancer au reste du corps.
  • Ablation des testicules : Ce traitement est utilisé pour enlever les cellules autour de la prostate.
  • Cryothérapie : La prostate est injectée d’azote liquide, qui à son tour aide à se débarrasser des cellules cancéreuses.
  • Radiothérapie : La radiothérapie est utilisée pour cibler les cellules cancéreuses de la prostate afin de les tuer.
  • Hormonothérapie : Le patient reçoit des anti-androgènes.
  • Chimiothérapie : Le patient reçoit une injection intraveineuse pour tuer les cellules cancéreuses de la prostate.
  • Échographie : Un appareil spécialisé est inséré dans le rectum et tue ainsi les cellules cancéreuses.

Laisser un commentaire